Le Recrutement est une étape importante est souvent négligée par les entreprises. Vous avez beau avoir l’idée, l’innovation, les moyens techniques et financiers mais à quoi bon si vous n’avez pas les moyens humains pour vous développer ? Amontech fait le point.

Amontech analyse les 5 erreurs les plus fréquentes.

1- Recruter (uniquement) sur la base des compétences techniques

Les compétences techniques ne sont qu’une toute petite partie seulement des aspects auxquels vous devez être attentif lorsque vous recrutez pour votre startup. Le savoir-être est la clef du bon fonctionnement d’une équipe ! Amontech.

2- Nommer un CTO

Parce que la majorité des boites sont créées par des gars qui n’ont aucune connaissance / expérience / sensibilité technique. La facilité tend à nommer le gugus qui s’en sort le mieux et qui montre des tendances de petit chef. Sauf que manager une équipe de 5, 10 ou 20 gars talentueux une fois que la boite a explosé, ce n’est pas/plus la même chose que de bosser seul devant son ordinateur à chercher des outils sur des forums.

3 – Ne pas mélanger enthousiasme et engagement

Gardez toujours ça dans un coin de la tête : Il y a une différence énorme entre « être enthousiasmé par un projet » et « avoir la capacité à tout donner pour ce projet ». Les candidats seront prêts à tous pour montrer leur dévouement et leur enthousiasme lors d’un entretien, mais l’engagement peut s’essouffler au bout de quelque mois.

4-  Transiger des valeurs.

Lors des premiers recrutements, tout est plus ou moins limpide. L’embauche d’un candidat se fait à l’aide de votre réseau ou celui de vos collaborateurs. Le vrai point de bascule, il se fait généralement autour de la 15ème embauche. C’est souvent la première fois que le gars ou la fille vient chercher un emploi. Il n’existe alors pas de levier amical, ou affectif dans ce processus. La négociation de salaire entre en jeu et peut poser des tensions au sein de l’équipe. Il va également falloir s’assurer que la personne est bien raccord avec la culture de votre entreprise. Amontech vous l’assure : Si vous ratez la marche et que vous recrutez une personne en décalage la décomposition de l’équipe est assurée.

5- Miser sur un candidat et sur son « Expérience »

Bien évidemment, on ne construit pas le succès avec une équipe de bras cassés et recruter s’avère forcément indispensable en période de croissance. Seulement, il ne faut pas être négligent et tout miser sur l’expérience d’un candidat qui a passé dix ans au sein d’une société prestigieuse, aux prétentions salariales relativement élevées et qui s’entoure uniquement des mêmes profils.

Amontech vous a donne les erreurs à éviter à vous de jouer

 

Publicités